PRESSE:
# Expo : une balade le long des golfes clairs Le Télégramme du 24/11/1999
# Pol Guézennec casse les frontières entre art contemporain et public
Les Murs baladeurs à Plonéis de Josiane LE PIERRES Ouest-France 24/11/99


les murs baladeurs ont-ils prévu la Marée Noire ?
TROUBLANTE COÏNCIDENCE À PLONEIS

ZONE CULTURELLE LITTORALE SENSIBLE, L'EXPOSITION
"Le Long des Golfes Clairs"TOUCHÉE PAR LA MAREE NOIRE

Les Murs Baladeurs ont exposé à l'ULAMIR e bro glazik de Plonéis (Finistère) du 18 Novembre au 15 Décembre 99.
En décidant d'un "happening" lors du vernissage, les Murs Baladeurs ne se doutaient pas qu'ils étaient traversés par l'Histoire. De source autorisée, on estime que leur performance "annonçait avec précision la catastrophe écologique de l'ERIKA", en route vers nos côtes de toute la vitesse de ses diesels non revisés.

"
L'Ulamir-e-bro-glazik est Bleu . Faudra voir à capeler les cirés jaunes en contrepoint". En breton glazik veut dire bleu. Au nom d'une complémentarité de couleur, extraite des théories les plus avant-gardistes, les Murs Baladeurs invitaient pour le vernissage à porter du jaune. En complément du contenu de l'exposition, il s'agissait de produire et participer à une "performance-peinture vivante" .
Il ne croyaient pas si bien faire...Leur geste d'enfiler bottes et cirés, à quelques jours seulement du naufrage, augurait de celui que des centaines de bénévoles allaient faire quelques jours plus tard tout le long de l'Atlantique, à l'approche de la marée noire Total, ( puisqu'on peut désormais, tout comme pour les cyclones, prénommer ces pollutions cycliques, du nom de leur Saint-Patron).
Comme d'habitude, l'Art avait tout prédit ! Encore eût-il fallu que nous sussions de ce délicat sysmographe culturel interpréter les signes, qui réagissait aux ondes mystérieuses du coup de tabac écologique en approche. Ah, vraiment!... l'art nous dépasse. L'aube se lève sur le 3e millénaire, et malgré les nombreux experts penchés en permanence sur l'actualité artistique régionale, il reste bien des zones d'ombre disséminées sur le littoral...

In situ étaient installées les bannières du Lougre, les grandes Sirènes, et une nouvelle installation de petits bateaux.

_________________haut de page