Les églises - L'église de Locronan


Situation

Locronan se situe dans le sud-ouest du Finistère à une vingtaine de kilomètres de Quimper. Dans ce village, nous pouvons voir plusieurs chapelles et une église, à côté de laquelle se trouve le Penity. Locronan est l’ancien prieuré-curé de l’abbaye Sainte-Croix de Quimperlé et paroisse de l’ancien diocèse de Cornouaille.


Historique de la construction

Ce nouvel édifice était une fondation des ducs. Dès 1424, le duc Jean V avait fait don de 50 écus d’or pour le pignon ouest de l’église. Or le clocher et le pignon ouest sont les parties les plus anciennes : les piliers de la travée de la tour sont les seuls à porter des éléments de chapiteaux ; le remplage des fenêtres nord-ouest est rayonnant. Ainsi, l’église a peut-être été commencée avant 1424 ; elle était terminée, ou près de l’être, en 1444. A cette date, on y avait déjà enterré Hervé, le baron de Névet. Quant au vitrail du chevet, il n’a peut-être été posé qu’en 1480.

L’aménagement intérieur de l’église se poursuivit tout au long des 16ème, 17ème et 18ème siècles.


L’extérieur

Maintes fois comparée à une cathédrale, l’église de Locronan ne s’impose pourtant pas par ses dimensions : 36 mètres de longueur à l’intérieur, sur 16 mètres de largeur. C’est peut-être son appareil soigné de granit et son décor naturel qui nous frappent davantage.

L’église est orientée de l’Est à l’Ouest. Le vaisseau central comprend six travées, plus la travée de la tour, flanquées de bas-cotés. En réalité, l’église est divisée en deux parties de trois travées, celle de l’est étant légèrement surélevée, par suite d’une déclivité du sol .

L’extérieur, malgré la chute du clocher, n’a rien perdu de son harmonie, ni de sa beauté. L’église de Locronan s’impose d’abord par sa façade, importante, trapue, élargie par le pignon du Pénity et le portail.

Le porche principal

Un large perron carré donne accès au porche principal, dont l’arcade en plein cintre surbaissé s’ouvre béante. L’intérieur du porche est voûté d’ogives dont la clé porte un écu aux armes de Bretagne. Sur les parois, au Nord et au Sud, au-dessus du banc de pierre traditionnel, les niches sont vides, comme souvent, et ornées de motifs tréflés.


L’intérieur

A l’intérieur, nous pouvons découvrir le tombeau de Saint Ronan dans le Pénity : une dalle funéraire sur laquelle repose la statue couchée du Saint revêtu de ses ornements pontificaux.

Coiffé de la mitre et crosse en main, la tête soutenue sur un coussin par deux angelots, il foule aux pieds un animal à crinière, enserrant dans ses griffes les armoiries de Bretagne, figure du paganisme dont a triomphé l’ermite. Cette table de pierre est supportée par six pilastres auxquels sont adossés six anges en carriotides.

Saint Ronan


Ce qui retient beaucoup l’attention du visiteur, c’est la magnifique chaire à prêcher qui date de 1707. Elle reproduit dans neuf médaillons les différents épisodes de la vie du Saint Ermite Ronan.

Le magnifique autel de Rosaire, tout en chêne sculpté, est l’œuvre d’un nommé Maurice Leroux, et date de 1645.

Le chœur forme un ensemble assez imposant avec son grand autel et surtout sa maîtresse vitre à six baies. Le grand vitrail reproduit 17 scènes de la Passion. Le mobilier est constitué d’œuvres de bois polychromées, de peintures et de sculptures.




Pour tout renseignement, contacter :

Mairie de Locronan
1 place de la Mairie
29180 - Locronan
Tél : (33) (0)2 98 51 80 80
Fax : (33) (0)2 98 51 81 20

L’église est ouverte dans la journée.





Page précédenteIndexPage suivante


Copyright©Lycée Brizeux, juin 1998