Quelques expressions et vieux mots du parler de Quimper et de sa région.

english version


Aller à l'eau (co): Rétrécir quand on le lave en parlant d'un tissu, d'un vêtement, et non pas, comme on pourrait le supposer, supporter d'aller à l'eau.
J'avais acheté un pantalon pour le grand, mais il est allé à l'eau. Ménan il est juste bon pour le bramous.

Bramous (co): En parlant d'un enfant: le petit dernier.

Avoir du goût (co): Avoir du plaisir.

D'ousque tu viens Lannig?
De su l'Parc. J'ai été sur les manèges.
T'as eu du goût ?
Voui vat !

Aller sur le Parc (co) A l'occasion du pardon de Locmaria, une grande fête foraine s'installait place de la Résistance et sur les allées de Locmaria. Est-ce l'ancienne dénomination "Parc Costy" qui valut à la rue du Parc de se nommer ainsi, ou la présence d'un parc d'attractions ? Difficile à dire. Toujours est-il que pour les Quimpérois dans les années 50, "aller sur le Parc" signifiait aller à la fête foraine.

Berzelle (co): Myope, qui ne voit pas bien.

J'ai croisé la fille Morvan rue Kéréon.
Celle là qui se croit ménan qu'elle est à l'école à Paris !
Elle vous a même pas vu, Chan ! Alors elle avait du picous !
Mais non, elle veut pas met' des lunettes et elle est complètement berzelle !

Bourboul (co): Faire des bulles, baver.

Aux halles:
Ils sont morts vos crabes, Henriette !
Morts ? Celle-ci est pas bien !
Regardez donc, ils sont tout à faire du bourboul ! Tout de même !
Pas morts, je vous dis, extrêmisés !

Extrêmisé (co): En parlant d'un crabe, d'une langouste, à l'article de la mort. Etant bien connu qu'un crustacé mort se vide, il importe de le cuire tant qu'il reste signe de vie. Aussi au marché distingue-t-on trois états intermédiaires avant la mort de ces aimables bêtes:

Les blious Pleins de vie et qu'on aurait pas de mal à remettre en vivier, donc à vendre le lendemain.
Les faibles Ou fatigués qui ne reprendraient pas vie et qu'il faut cuire avant midi, condistion sous laquelle il sont aussi pleins que les autres, mais que l'on peut marchander.
Les extrêmisés Par allusion à l'extrême-onction que l'on administrait aux agonisants: qu'il faut bouillir sans attendre. La différence entre un crabe mort et un extrêmisé se fait par le bourboul que fait le crustacé tant qu'il lui reste un filet de vie.

Cach'lanig (co): Se dit d'un enfant maigre, difficile et qui pousse mal. Vient d'une expression bretonne qui signifie approximativement chiure de roitelet.

Ratous (co): A peu près la même signification que cach'lanig, mais se dit aussi de toute chose qui n'a pas progressé.

T'as trouvé des châtaignes ?
Oueille, mais des ratous que !

Chidanig (co): Autre expression servant à désigner quelqu'un de petit, un gringalet. Cui là c'est un chidanig (=petit oiseau)

Aller en riboul: Sortir faire la fête (tirer une piste, faire une foire, partir en valse, etc.).

On est allés en riboul a Croas Bren, chargés à bloc qu'on était !

Faire du reuz: Faire du bruit, déranger.

Marjanig a invité Francine pour un bannig kafé:
Attend donc, je vais sortir les tasses du dimanche.
Va pas faire du reuz, donc, les normales ca ira très bien avec moi !
(Marjanig est vexée parce que du coup elle ne peut pas montrer son sevice en porcelaine. Bien sûr, Francine préfère prendre le café dans les tasses du dimanche, mais elle ne veut pas donner à Marjanig l'occasion de faire la fière...)

Dreuz, à dreuz: De travers.

Au stade:
Ah, nom des gueux, encore raté qu'il a, la balle est partie &agrpave; dreuz complètement. Capitaine au Juch !!!!

Capitaine au Juch: Terme footballistique local. Le village du Juch n'a jamais été réputé pour la qualité de son équipe de football, au contraire. Par suite, quand un joueur rate complètement un tir ou une passe et que le ballon part a dreuz, on le qualifie de capitaine au Juch !

Frilous: Du breton "nez sale". En général s'applique à un enfant qui est (trop) malicieux et fait des bêtises.

Ousque t'as encore été, Frilous ?
Ton chupen est tout en distribil !

En distribil: Sans dessus dessous.

Le taureau de Kerbasquer Animal très féroce que l'on évoque pour faire peur aux petits enfants.

Mange ta soupe, ou j'appelle le taureau de Kerbasquer !

La fée Carabosse: Méchante fée qui enlève les petits enfants s'ils ne sont pas sages.

Arrête ton reuz ménan, ou alors la fée Carabosse va venir te prendre !

Avec: Remplace souvent "à cause de".

Macabre:
Tu sais pas que Chopig a eu une attaque hier, il a du aller à l'hopital avec son coeur. Même que le recteur est venu le voir avant qu'il aille dans l'ambulance.

Capab : Se dit d'un frimeur qui prétend savoir tout faire mieux que les autres.

Cui ci fait son capab devant les filles.
Il est tellement capab qu'on dirait un parisien.

Censé: prétendument.

Ouai, censé qu'il avait pas le temps de rester au champ après goutte.

Maous: énorme.

Pépé, j'arrive pas à choper une maous d'étrille qui s'est planquée sous ce rocher.

Brest'mem:

"D'où tu es, donc?
De Brest'mem que je suis !"
Signification: je ne suis pas un "banlieusard" de Landerneau, de Bohars, ou même de Saint Pierre, moi, mais j'habite le coeur de la ville.

Petite collection... (merci Hélène !)

Hue, j'ai eu du dur la semaine derniere , malat comme un chien ! je suis meme allee au lit avec le docteur pendant 3 jours et il m'a rien fait ....


Les expressions marquées (co) sont de Corentin Ollivier, Revue du Pays de Quimper, numéro 1.
Contributions E. Calais, E. Pouliquen, E. Ledour.