La rue Kereon

english version


En 1672, le voyageur Jouvin de Rochefort decrivait deja la rue Kereon comme la plus belle de Quimper-Corentin. Jouvin de Rochefort ne connaissait pas le breton et il crut comprendre qu'il s'agissait de la rue des Crayons... Le mot "kereon" est en fait le pluriel de "kere", qui signifie cordonnier.

La rue a ete remodelee apres le grand incendie de 1762, mais on y trouve encore des maisons a pans de bois non alignees qui ont echappe a la destruction. Au numero 9, on trouve un decor denticule sous la corniche de la maison et 3 personnages scuples dans les poteaux; il s'agit de l'un des rares decors en polychrome de Quimper.

Le numero 14, a l'angle de la rue des Boucheries, est une maison datant de 1552 dont la facade est un monument classe. On peut y remarquer les doubles fenetres s'ouvrant vers l'exterieur et l'interieur pour se proteger du vent et de la pluie tout en captant le maximum de lumiere.

A l'angle de la rue Kereon et de la rue Saint Francois se trouve une maison du XVIIIeme siecle: un long mur de moellons de granite dont les joints en sable et chaux viennent d'etre refaits. Ce mur soutient un pignon a pans de bois tres sobre sans encorbellement.