english version

Concentrez-vous. OUBLIEZ votre voisin qui s'acharne obstinément sur son clavier (oui, je sais, c'est dur). Peu à peu, le souffle de votre ordinateur, que vous pensiez pourtant omniprésent, s'efface de votre votre esprit pour laisser la place au bruit des puissants rouleaux déferlants sur les rochers. Ca y est, vous êtes arrivé(e) à la pointe de La Torche.

REGARDEZ autour de vous!

A gauche, vous voyez distinctement la pointe de Penmarc'h. A droite, l'immense plage de la baie d'Audierne s'étend à perte de vue. Aujourd'hui, bien que le temps soit nuageux, on peut apercevoir la côte de Plozévet. Le vent, chargé d'embruns, vous fouette le visage.

Vivifiant, non? Au fait, ça faisait combien de temps que vous n'aviez pas VRAIMENT RESPIRE?

La Pointe de La Torche a acquis une renommé internationale grâce au championnat du monde de planche à voile (Fun board), qui s'y est arrêté cinq années consécutives.

Bien avant qu'on ne pense à y naviguer sur une planche à voile, nos ancêtres en avaient déjà fait un lieu privilégié, comme en témoignent les vestiges préhistoriques (et autres...), accumulés au cours des siècles dans les alentours. En ces temps reculés La Torche n'était encore qu'une éminence rocheuse isolée au milieu de terrains peu elevés, telle une borne marquant le bout du monde. L'érosion et le temps aidant, elle s'est transformée en une presqu'île, seule avancée granitique en mer, au milieu des espaces sablonneux infinis de La Baie d'Audierne.

A travers tous ces siècles, différentes activités liées au milieu naturel s'y sont exercées : depuis l'extraction du sable et des galets, la fabrication de soude,la pêche en Baie d'Audierne, jusqu'à une agriculture légumière, et plus récemment florale, de La Torche.

Et, si à chaque époque la vie de la Pointe de la Torche a eu son activité phare, à présent sa vocation ludique prédomine:

Les activités pratiquées à La Torche


Contribution de Régis Andro [andro@eis.enac.dgac.fr].