Rencontre au sommet entre Berbères et Bretons
Djura invite Tri Yann

L'interview de Djura
L'interview de Jean-Louis Jossic








 

Djura chantera ce soir à l'amphithéatre, en compagnie de Tri Yann et de Khaled. La chanteuse kabyle a convié ses amis à une grande fête berbèro-bretonne, comme un appel à l'amitié entre les peuples. Parce que les artistes des deux cultures ont compris depuis les années 70 que la création s'oppose au cloisonnement. "Les Tri Yann et moi avons fait de la world music avant l'heure ! C'est une démarche artistique et politique d'ouverture". Jean-Louis Jossic est sur la même longueur d'onde : "Le berbère, ça sonne comme le gaëlique. Et les mélodies berbères nous sont étonnamment proches", souligne le chanteur des Tri Yann... que l'on entendra ce soir dans la version berbère.

Le concert mariera également les musiques traditionnelle et classique, avec l'orchestre philarmonique international, dirigé par le jeune kabyle Amin Kouider. Les répétitions ont montré que l'accord était trouvé entre ses musiciens classiques et le groupe de Djura... qui travaillent sans partition. Le chanteur indien Sen sera aussi de la fête. "Quand j'entends une mélodie indienne, je me sens chez moi, je peux l'intégrer dans ma musique", s'enthousiasme Djura, qui ne connaît que le langage du coeur. Le concert se terminera par une chanson intitulée "L'étranger" (Viens / L'heure est venue de tout changer / Il est temps de choisir le monde / D'ôter tous les barbelés) . Des paroles d'espoir que ne reniera par Khaled.

   


La rencontre entre Bretons et Berbères démarre dès le petit déjeuner !





Copyright Technopole Quimper Cornouaille France-Ouest 1999