La Cornouaille sur chevalet

Comment exposer sans figer ?. Face à ce dilemme propre aux expositions artistiques, l'association des peintres de Quimper a choisi un lieu à l'image du festival de Cornouaille et des traditions qu'il défend, un lieu de vie. Au centre culturel du Chapeau rouge, entre le bar où se succèdent les apéritifs et la ruche des attachées de presse, on ne peut que voir les tableaux, costumes et broderies qui retiennent l'oeil puis l'allure. Loin d'une salle des pas perdus, c'est une salle du calme retouvé qui dévoile, aux côtés des costumes trégorois de 1900 et des riches broderies, les peintures d'artistes déjà confirmés, de Danielle Estrade à Marcel Quintin et Annick Queffelec, se toisent et se répondent. Un artiste gallois, Huw Davies, s'inspirant des contes médiévaux de son pays, confirme même la parenté celte de ces peintures croisées. Plus qu'une exposition artistique, une conversation de famille.


25/07 - Photo no. 4