A Quimper, seul le soleil se couche

Pour célébrer les traditions, la journée ne suffit pas. Comme toutes les fêtes bretonnes, grandes ou petites, le festival de Cornouaille a prévu de jouer les prolongations toute la semaine : quand le soleil décline, les Bretons s'animent et se rendent entre amis ou en famille aux fest-noz - les fêtes de la nuit, en breton. Parfois, il n'y a même pas besoin de musique : les gouerz, duos chantés a capella, scandent des chansons traditionnelles dont le rythme fait progresser un long serpentin de danseurs. On ne se connaît pas, mais ça ne dure pas bien longtemps : chaque danseur attrape la main du premier inconnu et on sautille en cadence, unis dans la danse. Seule la timidité n'est pas de la fête.

Realaudio


22/07 - Photo no. 4