mercredi 19 juillet

Merzhin : le son et lumière celtico-rock
Enfin ! Ceux que tout le monde attendait fidèles au poste, ceux par qui le Landerneau a résonné de tous ses bruits : Merzhin. Démarrant en puissance par leur tonique "l'Hacienda", ils ont mis le feu aux poudres ! Avec Merzhin, il est impossible de rester assis les bras croisés, et le public ne s'y est pas trompé : il a réagi au quart de tour, il a sauté, dansé, chanté, crié, sous les décibels tonitruantes des guitaristes branchés sur 220 volts.
Ces six lutins,
parfaits alchimistes, gentils petits scientifiques du son, ne sont pas venus sans leurs fidèles "nains de jardin" avec lesquels "on se sent bien" et repris en cœur par les spectateurs conquis.
Une heure et demie plus tard, et les petits merlins terminaient par une reprise de "l'Hacienda", sous un tonnerre d'applaudissements et sous les cascades de cristal guitaristiques.

E. C.

extrait sonore du concert


Merzhin a mis le feu aux poudre avec "l'Hacienda".

Le jeune groupe, devenu célèbre en quelques mois, ne cesse de monter en puissance.

Les six "petits scientifiques du son"...

Le public n'a pas pu résister : calme au départ...

... et déchaîné à l'arrivée !

Retour


Liens
- Liste de diffusion - Forum - Livre d'or - L'équipe - Contact